un point de vue

Gil Blutrich est arrivé en Ontario en
1997.

Sa spécialité ? L’immobilier. Tout
spécialement les abîmes financiers.

Il y a toujours des propriétés qui
brûlent les doigts de leur
propriétaires.

Un exemple:

Il a acheté pour 8 millions de dollars
Port McNicoll, un port qui accueillait
les passagers des bateaux à vapeur.

Peu après, en vendant seulement 3 % de
son terrain – situés au bord du fleuve –
Gil a récupéré son investissement.

King Eddy, un hôtel qui a accueilli
par le passé Mark Twain, Rudolph
Valentino, Louis Armstrong, Elvis
Presley, Margaret Thatcher, Britney
Spears, et Ernest Hemingway, a été
acheté 48 millions.

Quelques mois plus tard, en vendant 3
étages comme appartements, il avait
récupéré la moitié de son
investissement.

Cet été, il sera rentré dans son
argent et tout le reste sera du profit.

Il vient d’acheter un hôtel qui a
accueilli le G8 l’année dernière,
Deerhurst, pour 26 millions, alors que
son propriétaire l’avait acquis pour
21,2 millions en 1998 et avait investi
50 millions en améliorations.

Comment est-ce possible?

« Tout est une question de point de
vue » dit-il. Quand il s’est intéressé à
ces investissements, on lui a dit « Si
c’était possible, quelqu’un l’aurait
déjà fait. On a tout essayé. »

Il ne s’est pas laissé influencer. « La
meilleure chose est de considérer les
faits et d’ignorer les opinions » dit-il.

Il achète à très bas prix et cherche
ce que l’ancien propriétaire a oublié.

L’argent ? De nombreux millionnaires
(et même milliardaires) lui ouvrent leur
portefeuille en partenariat. Pourquoi ?

– Parce qu’il a des IDÉES, et que ces
idées marchent.

Il regarde ce que des dizaines de gens
ont regardé avant lui en se demandant
pourquoi, et se dit « Pourquoi pas? »

Les idées sont à la base des plus
belles réussites.

« Vous devez être observateur et
créatif » dit Gil. « Oubliez les gens
négatifs et croyez à ce que vous
faites. »

Il y a 3 leçons à en tirer:

1. Observez, regardez ce que les
autres ne voient pas.

2. Cultivez votre créativité,
l’originalité de votre pensée.

3. Ne vous laissez pas atteindre par
les critiques et les fossoyeurs de
rêves. Croyez en vous.

©2011 Christian Godefroy, Chesières
Reproduction autorisée sans aucune modification du texte
et avec la mention de l’origine: http://www.cpositif.com

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s